Membres du Mois
Harfy
mp | profil
Rp's
Shark'
mp | profil
liens







Météo
Nous sommes à la saison des feuilles mortes, ces dernières tombent de leur arbre et le temps s'annonce pluvieux ces temps-ci. Chacun espère que cela va s'améliorer, car le soleil manque cruellement à l'appel.
Top-Site
Effectifs
Clan du Tonnerre
10 chats
Clan de la Rivière
10 chats
Clan de l'Ombre
10 chats
Clan du Vent
9 chats
Solit. & Domest.
10 chats
PNJ
2 chats
More ?

test
Statut des Clans
Clan du Tonnerre — Ouvert
Clan de la Rivière — Ouvert
Clan de l'Ombre — Ouvert
Clan du Vent — Ouvert
Solitaires & Domestiques — Ouvert



 

Partagez|

A l'ombre d'un Chêne (Constellation du Serpent - Aile de Nuit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

» avatar
» Constellation du Serpent
Personnage N°1 : Constellation du Serpent
Clan du Tonnerre
Vétéran
47 lunes
Messages : 30
Points : 60
Date d'inscription : 21/03/2015

MessageSujet: A l'ombre d'un Chêne (Constellation du Serpent - Aile de Nuit) Dim 22 Mar - 17:56


Dans le ciel ou se mêlent milles nuances de rose et d'or, la lune s'attarde. En contrebas la forêt s'éveille peu à peu sous le regard bienveillant du soleil qui apparaît à l'Est. Les oiseaux, véritables choristes fait de plumes, entonnent les premières notes de leurs chants. La pâle lumière de l'aurore se reflète en un éblouissant arc-en-ciel dans chacune des gouttes d'eau que la pluie déposa là ce matin. Souris, mulots et campagnols pointent timidement le bout de leur nez à la surface. A mesure qu'ils s’extirpent de leurs terriers ils gagnent en hardiesse, et c'est d'un pas assuré qu'il foule le sol parsemé de feuilles mortes sur lesquels Obscurité et Lumière dessinent de curieux motifs. L'un d'entre eux s'aventure dans le dédale sylvestre en quête de nourriture. Il coure, renifle un instant et s'arrête pour saisir quelques graines entre ses pattes griffues. Tout à son ouvrage il ne discerne pas l'ombre qui louvoie silencieusement entre les arbres.


C'est avec un certain plaisir, pour ne pas dire avec un plaisir certain, que Constellation du Serpent recouvre d'un doux manteaux de terre, le cadavre du jeune campagnol qu'il vient abattre. Chassé durant l'aube, alors que la plupart des proies gouttent encore avec délice se met exquis qu'est le sommeil et que la rosée masque sournoisement le labyrinthe d'odeur qui se dessine habituellement dans ce bois, n'a rien d'une mince affaire, même pour le vétéran expérimenté qu'il est. Aussi il est bon de savoir à cette heure se réjouir de toute pièce de viande, si menu soit-elle.
Ainsi satisfait, le matou se remet en chemin. Ses pattes effleurent sans bruit le tapis forestier de l'endroit et une légère brise venue du nord se perd dans son épais pelage et ride les eaux du Lac qu'il aperçoit au loin. Par delà le miroir aquatique, les rafales poursuivent sa route en direction des collines, terres du clan auquel elles sont liées.
Le guerrier du tonnerre ralentit sa marche. Devant lui se dresse fièrement, ou avec arrogance selon les langues les plus fourchus, le Vieux Chêne. Son immense ramure et son feuillage d'émeraude masquent l'astre solaire qui s'éveille et assombrissent le sol sur un rayon de plusieurs dizaines de mètres. Un volatile sournois, confortablement installé sur l'une des plus hautes branches semble narguer le chat en toute impunité. À quelques longueurs de queue de lui un écureuil fait un festin d'une pomme de pin de tordue. Il ne semble pas avoir remarqué la présence de Constellation du Serpent, mais quelque chose dissuade le félin de le prendre en chasse. Et cette chose prend la forme d'une odeur, une odeur qui ne lui est pas inconnue mais inhabituel en ce lieu. Celle d'un clan rival, celui de la Rivière.

Le chasseur bondit souplement sur une branche et, ainsi dissimulé par la végétation, observe les alentours. Il écoute la course effréné des insectes, le bruissement du vent et la respiration des rongeurs. Il écoute et entend les pas malhabiles d'un chat qui n'a guère l'habitude de se déplacer en pareil endroit, et peu à peu il voit se dessiner entre les arbres la mince silhouette d'une femelle. Elle est petite, sa fourrure est aussi noir que l'ébène et ses membres ne sont pas aussi musclés que ceux d'un guerrier aguerri. Une apprentie à n'en pas douter. Bien peu de danger donc.
Il saute de son perchoir et se réceptionne habilement, non loin de la fameuse «envahisseuse» et la contemple un instant. Il répugne à se jeter sur une novice sans défense tel un va t-en guerre. L'effrayer devrait être suffisant. Il murmure car il lui déplaît de briser le briser le silence solennel du jour qui s'éveille

-Bon matin, petite


Il se redresse et plonge ses yeux dans ceux de son interlocutrice. Vert émeraude contre bleu saphir.

-Ton mentor aurait il omis de t'enseigner que le code du guerrier nous somme de ne pas pénétrer sur les terres d'autrui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

» avatar
» Aile de Nuit
Personnage N°1 : Aile de Nuit~20 lunes~Rivière~Guérisseuse
Messages : 19
Points : 61
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: A l'ombre d'un Chêne (Constellation du Serpent - Aile de Nuit) Sam 28 Mar - 19:27

Le soleil se levait. Les reflets scintillants de la rivière étaient perturbés par la présence des chats qui chassait le poisson, aux écailles argentées, donnant ces couleurs à l'eau. Dans un arbre, un oiseau gazouillait. Un écureuil tapait une noix au pied de cet arbre, puis la jeta, la jugeant impropre à la consommation. Quelques nuages apportaient une touche de blanc au ciel, qui commençait déjà à bleuir, après ses nuances de rose de de doré. Toute une harmonie de couleurs. Près de l'arbre où l'oiseau chantait et où l'écureuil cherchait une noix à manger, se trouvait un camp, celui du Clan de la Rivière. Et, entre les rayons de lumière perçant à travers le feuillage de l'entrée et le chant de l'oiseau, une chatte dut se réveiller, de mauvais poil. Stupide rouge-gorge! Toujours la même histoire, chaque matin! Et aucun guerrier n'arrive à l'attraper!

Aile de Nuit s'assit sur son nid, bâillant. Si son mentor avait été là, elle serait réveillée depuis longtemps, alors... Elle fit une rapide toilette avant de se lever et de sortir difficilement de son nid. Elle s'étira avant de gonfler légèrement le pelage, certes il faisait beau, mais le matin, il faisait frais après la chaleur de son nid. Elle s'ébroua, pour finir de se réveiller. Puis, elle sortit de son antre, pris un poisson proportionnel à sa taille, comme toujours, et rerentra dans sa tanière pour le manger. Encore 8 lunes, décidément, les poissons deviennent d'un ennui... Il était rare que la guérisseuse soit de mauvais poil, mais ces derniers temps, elle ne savait pas ce qu'elle avait mais elle s'énervait fréquemment. Elle dévora sa proie avant d'aller voir si elle devait aller chercher une plante particulière pour la journée. Plus d'herbe à chat. Un des remèdes les plus précieux! Il ne restait plus qu'à la guérisseuse d'aller en chercher. Mais il n'y en avait pas sur le territoire du Clan de la Rivière. Il va falloir que j'aille jusqu'au territoire du Clan du Tonnerre... Vu que le Clan de l'Ombre n'en a presque pas Le moral de la jeune chatte remonta. Elle adorait ce genre d'expédition. Cette impression de fraude, le voyage... Elle bondit sur ses pattes et partit sans attendre.

Elle indiqua ce qu'elle allait faire au guerrier qui passait puis sortit du camp. Il était temps de commencer. Elle trottina tranquillement, elle n'était pas pressée, puis, comme elle adorait faire, augmenta l'allure progressivement, si bien qu'en arrivant au niveau du territoire du Clan du Vent, elle piqua carrément un sprint. Elle traversa le territoire en moins de deux et arriva dans la forêt du Clan du Tonnerre. Là, comme elle savait que la faune était très variée, elle se laissa aller à son passe-temps favori dès qu'elle venait ici, à savoir, fermer les yeux et tenter de deviner par le son l'animal auquel il appartenait. Tout en marchant, bien sûr. Ses pattes savaient où aller, il n'y avait aucun problème. Là, un campagnol; il partait après l'avoir remarqué jusque dans les branches d'un arbre. Un écureuil! Il se trouvait dans l'arbre en question. Une souris lui passa entre les pattes, la chatouillant et lui faisant peur au passage. La proie détala jusqu'à son trou. En arrivant près du Vieux Chêne, elle sentit l'odeur d'un guerrier du Clan du Tonnerre. Tiens, de la compagnie! Je vais pouvoir discuter un peu


-Bon matin, petite

Quel remarquable sens de l'observation! Lorsqu'elle recevait la remarque sur sa taille, la jeune chatte noire ironisait toujours intérieurement dessus. Le chat était face à lui, et la regardait.

-Ton mentor aurait il omis de t'enseigner que le code du guerrier nous somme de ne pas pénétrer sur les terres d'autrui ?

De mieux en mieux décidément!

- Jusqu'à présent, on ne me l'avait jamais faite, celle-là. Habituellement, je suis tellement réputée pour ma taille que tout le monde dit "Oh, mais c'est la petite Aile de Nuit! Même les apprentis sont plus grands qu'elle!" Mais merci, au moins, j'ai passé un stade, désormais, je suis digne d'être confondue avec un apprenti!

La guérisseuse avait pris un ton blagueur. Elle espérait seulement que le guerrier avait de l'humour et ne le prendrait pas mal, car ce n'était pas du tout ce qu'elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

A l'ombre d'un Chêne (Constellation du Serpent - Aile de Nuit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Retour du Clan du Ciel :: Les Clans :: Clan du Tonnerre :: Territoire :: Vieux Chêne-